Contexte historique :

Après la retraite de Russie en 1812 et le revers de la campagne de 1813 en Allemagne, les débris de la Grande Armée tentèrent en vain d'arrêter l'armée des coalisés (Autrichiens, Bavarois et Russes).
Le 14 février 1814 l'ennemi avait conquis Nogent-sur-Seine, Sens et Pont-sur-Yonne dans sa stratégie de couper les restes de l'armée napoléonienne des secours en provenance du sud de la Loire. Montargis était encore défendue par une armée de ligne.
De nombreuses escarmouches avaient lieu le long de la vallée du Loing.
C'est dans ce contexte que se situe la fameuse épopée du curé de Pers que nous conte l'historien Frédéric MASSON, spécialiste de l'époque napoléonienne, cent ans après les évènements.

Les Cosaques dans le Gâtinais d'Antoine-Jules DUMESNIL (1880) :      Vers l'ouvrage d'A-J Dumesnil    (pdf. 600 ko)
(texte intégral)

L'épopée du curé de PERS (Extrait de POUR L'EMPEREUR de Frédéric MASSON) :     Vers l'extrait du texte de F. Masson

Le plan des escarmouches du curé contre les troupes de Cosaques :   ICI

Note sur le curé de Pers : ICI

Le rapport du curé au major commandant la place de Montargis :   RAPPORT

Etat des dépenses occasionnées par les ennemis aux habitants de la commune de PERS :     ETAT

Ouvrage du capitaine A. Ledent, Les Invasions de 1814-1815 et 1870 à Montargis. (p. 0 à 35)  : ICI
    - A. Eléments historiques : ici
    - B. Ordres des autorités du département (Réquisition des chevaux et des armes) : ici
    - C. Arrétés du maire : ici
    - D. Pertes résultant de l'invasion : ici

Le rapport du général Chassereaux sur les travaux de défense qui ont été exécutés pour se maintenir à Orléans, à Montargis et à Gien : ici

 

 

 

 

 

Contact : contact@cosaques-gatinais.info

Aures sites sur le Bocage gâtinais :

Le patrimoine du Bocage gâtinais
Ferrières-en-Gâtinais, promenades dans le passé
Pers-en-Gâtinais